Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Inondations : de quoi la « résilience » est-elle le nom ?
par Marc Laimé, 5 septembre 2016

Le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer (ce qu’il en reste), et le ministère de l’Intérieur viennent de lancer "la campagne « pluie-inondation » de sensibilisation aux phénomènes des pluies méditerranéennes intenses dont l’objectif est de développer une véritable culture du risque pour que chacun adopte les comportements qui sauvent, et d’améliorer la résilience des territoires." Ce faisant les pouvoirs publics abandonnent en réalité chacun à son sort, comme en témoignent les « messages » de cette opération de propagande scandaleuse.

« Abandonnez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens… ». A l’envers des Pokemon Go, ici le défunt état providence signe son agonie.

Comme je ne peux rien faire pour vous, (surtout avec la GEMAPI qui signe rappelons-le le désengagement de l’état) débrouillez-vous tout seuls !

D’aucuns se gausseront, il exagère, quelle mauvaise foi… Et pourtant, réfléchissez-y à deux fois.

Des dizaines de morts désormais chaque année, des centaines de morts à venir, chacun le sait.

Et pour finir : « débrouillez-vous, en vous aura prévenus… »

La fin d’un monde.

A chacun en effet d’en tirer les conséquences.

La campagne de com…

« Chaque année, de plus en plus tôt, les 15 départements méditerranéens connaissent des épisodes de pluies intenses pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures.

Orientée sur les 8 bons comportements à adopter face au danger et pour préparer un kit de survie, une campagne de sensibilisation est diffusée sur les radios locales et dans la presse quotidienne régionale des 15 départements. De plus, plusieurs actions sont engagées :

- Les maires sont mobilisés pour sensibiliser au plus près les personnes en tenant compte des situations et des besoins spécifiques.

- L’ensemble des acteurs publics organisent des actions de formation et d’information, pilotées par les préfets, pour permettre aux territoires de mieux affronter ces épisodes et de devenir plus résilients.

(Les "territoires" c’est comme des Pokemon rares qui évoluent tout seuls).

- Des actions ciblées sont mises en place pour des publics spécifiques :

- Les collégiens participent depuis 2015 à des actions de sensibilisation dans 700 collèges des 4 académies concernées (soit 400 000 collégiens et près d’un million d’adultes), portées par l’institut français des formateurs Risques majeurs et protection de l’environnement en lien avec les rectorats.

- Les entreprises disposeront d’un cahier de recommandations pour assurer la continuité de leurs activités en cas de crise.

(La campagne d’information pluie-inondation sera diffusée dans 15 départements de l’Arc méditerranéen en 3 vagues (du 20 au 24 août, du 3 au 7 septembre et du 15 au 19 octobre) : - Alpes-de-Haute-Provence - Alpes-Maritimes - Ardèche - Aveyron - Aude - Bouches-du-Rhône - Corse-du-Sud - Haute-Corse - Drôme - Gard - Hérault - Lozère - Pyrénées-Orientales - Var – Vaucluse.)

Que Faire ?

Les 8 messages

« Les 8 messages de comportements à adopter pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation sont :

- Je m’informe en écoutant la radio.

(Entre Orson Welles et Ici Londres…)

- Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements.

(Vous avez déjà conduit sur une route noyée sous 2 mètres d’eau ?)

- Je ne m’engage pas sur une route inondée.en voiture comme à pied.

(Ah que, je croyais que c’était la piscine !)

- Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts

(A pied, à cheval, en drône ? Et comme faut pas que je prenne la voiture, comment que je stationnerais sur les berges ou les ponts ?)

- Je ne sors pas en cas d’orage

(Surtout si c’est pour s’abriter sous un arbre)

- Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage

(Tant il est vrai qu’il y a des foules d’imbéciles qui courent se réfugier dans la cave quand elle est noyée)

- Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables.

(En faisant une prière et en allumant la bougie de mon kit de survie à cheval sur le toit puisque je ne dois pas sortir de chez moi)

- Je ne vais pas en cas d’inondation chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité.

(Grâce à une circulaire de Najat Vallaud-Belkacem toutes les écoles sont désormais classées en zone non inondable).

Il parait que c’est l’Agence Maginot, sélectionnée sans appel d’offres, qui a gagné le marché de 300 000 euros pour élaborer les éléments de langage :-)

Bon, et quand vous serez bien juchés sur votre toit, la tablette sous le bras, connecté par satellite, n’omettez surtout pas de vous instruire en participant à la 3ème session du MOOC francophone "Des rivières et des hommes", un Mooc pluridisciplinaire Nord-Sud qui débute le 13 septembre 2016 :

http://www.datapressepremium.com/rm...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!