Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Grande Bretagne : tout pour les actionnaires, rien pour les retraités des entreprises privées de l’eau !
par Marc Laimé, 26 mars 2018

En Grande Bretagne, deux des plus grands opérateurs privés de l’eau réduisent les prestations de retraite de leurs salariés, alors qu’on leur reproche de verser des dividendes lucratifs à leurs actionnaires et dirigeants.

United Utilities, opérateur privé qui fournit l’eau et l’assainissement dans le nord-ouest de l’Angleterre et certaines parties du Pays de Galles, a fermé son régime de retraite à ses nouveaux salariés en 2006. A partir du 1er avril, il réduira les prestations des membres existants en les transférant dans un régime "hybride".

Les salariés de United Utilities ont déjà organisé deux jours de grève pour s’opposer aux changements, mais l’entreprise a déclaré qu’ils étaient nécessaires parce que "les coûts d’exploitation de l’entreprise devraient continuer à augmenter jusqu’à des niveaux insoutenables".

United Utilities avait un excédent de 220 millions de livres sterling de son régime de retraite en septembre de l’année dernière.

La société cotée en bourse a versé 265 millions de livres sterling en dividendes l’an dernier, tandis que Steve Mogford, son directeur général, a reçu une rémunération de 2,3 millions de livres sterling pour l’année se terminant en mars 2017, y compris 159 000 livres sterling en prestations de retraite. Il a également reçu un montant supplémentaire de 1,7 million de livres sterling provenant de la vente d’actions de l’entreprise.

Prospect, le syndicat qui représente les ingénieurs de United Utilities, a déclaré : "United Utilities n’a pas réussi à réinvestir les bénéfices dans l’entreprise et la fermeture proposée de ce régime de retraite en est un autre exemple".

Dans le même temps, Anglian Water, qui approvisionne l’Est de l’Angleterre, a fermé pour la première fois en 2002 son régime de retraite pour les nouveaux salariés. Mais elle est en train de transférer tous les salariés actuels et anciens dans un nouveau régime avec des prestations réduites. Anglian Water avait un régime de retraite en déficit de 279 millions de livres sterling à sa dernière évaluation il y a un an.

Anglian Water a versé 128 millions de livres sterling en dividendes en 2016/17, tandis que Peter Simpson, son directeur général, a gagné 1,5 million de livres sterling au cours de la période.

Les changements apportés aux régimes de retraite alimenteront les critiques à l’égard des neuf grands opérateurs privés de l’eau anglais, qui sont accusés d’avoir échoué en matière de pollution et de fuites tout en augmentant les factures des usagers, les déficits des régimes de retraite, en payant peu ou pas d’impôt sur les sociétés et en récompensant les actionnaires et les dirigeants.

Si le Financial Times le dit...

https://www.ft.com/content/2cc6dd5c...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!