Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Gestion publique : les régies d’eau et d’assainissement témoignent de leurs performances
par Marc Laimé, 19 janvier 2009

Le débat fait rage autour des gestions publique et privée de l’eau et de l’assainissement. Témoignage d’un croissant retour en grâce de la gestion publique, plusieurs dizaines de représentants de régies d’eau et d’assainissement se rencontraient à Grenoble le 18 septembre 2008. Le compte-rendu de ce séminaire est riche d’enseignements. Loin de la caricature qu’en dressent les tenants de la gestion privée, la gestion publique se révèle extrêmement performante, sous l’angle technique, environnemental, financier et social. Un encouragement bienvenu pour toutes celles et ceux qui appellent de leurs vœux une gestion publique rénovée.

Le séminaire, essentiellement consacré à la présentation de régies d’eau et d’assainissement performantes, et de plusieurs expériences récentes de retour en régie à l’issue de contrats de délégation, était très attendu par tous ceux qui s’intéressent aux changements actuels observés dans l’organisation des services d’eau et d’assainissement.

Le mode de gestion n’est plus considéré aujourd’hui ni comme un choix idéologique, ni comme une option quasiment irréversible. Au contraire, un grand nombre de collectivités prennent l’habitude de procéder périodiquement à un examen objectif de l’organisation de leurs services d’eau et d’assainissement, ainsi qu’à une réflexion prospective comparant les mérites respectifs d’une gestion publique ou d’une délégation à des opérateurs privés.

C’est dans ce contexte que le Conseil d’orientation des Régies d’eau et d’assainissement de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies ( FNCCR) a estimé qu’il était nécessaire de rassembler des praticiens de la gestion en régie, afin de mieux documenter ce mode de gestion performant au niveau local, mais souffrant encore d’un manque de notoriété face aux entreprises délégataires qui mobilisent des moyens beaucoup plus importants pour communiquer et améliorer leur image.

Word - 2.6 Mo
Le compte-rendu du séminaire de Grenoble.

impression

commentaires

1 Gestion publique : les régies d’eau et d’assainissement témoignent de leurs performances

J’ai quand même l’impression Marc que les moyens que nous déployons pour casser leur image sont supérieurs aux moyens de communication qu’ils mettent en œuvre, la dessus pour moi la FNCCR se plante !

poste par alex - 2009-02-6@11:58 - Répondre à ce message
2 Gestion publique : les régies d’eau et d’assainissement témoignent de leurs performances

Ah la gauche !! Vous ne voulez pas appeler un chat un chat !! Monsieur Laimé, il faudra expliquer à votre ami Bertrand Delanoë comment faire, alors, pour que, comme vous dites, « Le mode de gestion n’est plus considéré aujourd’hui ni comme un choix idéologique ». Parce qu’on croyait avoir entendu les élus de la majorité municipale nous dire qu’il s’agissait bien pourtant d’un choix politique (et politicien).

Pour preuve Anne Hidalgo : « un geste politique : en situation de crise, c’est un symbole très fort que Paris crée un nouveau service public de l’eau » (http://www.leparisien.fr/paris-75/e...)

Ou Anne Le Strat : « L’élue revendique aussi une "décision politique". Pour une municipalité de gauche, retirer des mains du privé la gestion d’une ressource qui fait "partie des biens communs" et n’est pas une marchandise comme les autres, est "emblématique" » http://www.lesechos.fr/info/france/...

Doit-on en conclure que l’équipe de Bertrand Delanoë est peu efficace ?

poste par Basile - 2009-02-10@16:46 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!