Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Gestion publique (4) : la démarche exemplaire du Syndicat des eaux et de l’assainissement du Bas-Rhin
par Marc Laimé, 17 février 2009

Face au déluge de propagande des majors du cartel de l’eau, l’action de nombreux services publics dans le domaine de l’eau et de l’assainissement est trop souvent passée sous silence. Elle est pourtant très souvent exemplaire, comme l’atteste la distinction qui vient d’être accordée en décembre 2008 au Syndicat départemental des eaux et de l’assainissement du Bas-Rhin, premier service français à s’être vu décerner le certificat 1000 NR délivré par l’AFAQ.

Créé en 1939, le SDEA est un groupement spécialisé de collectivités. Il fédère outre le département du Bas-Rhin, des communes, des établissements publics de coopération intercommunale et la communauté urbaine de Strasbourg, soit 455 communes (686 000 habitants). Il compte 510 salariés et fonctionne avec un budget annuel 2008 de 91,8 millions d’euros en fonctionnement et de 55,3 millions d’euros en investissement.

Le SDEA s’était déjà signalé en 2000, avec la première certification ISO 9001 pour une collectivité française ainsi que la certification Santé-Sécurité OHSAS 18 001 en 2006.

Depuis lors, les démarches menées par le SDEA en matière de développement durable et, en général, son management en recherche constante de qualité à tous les niveaux, ont permis au syndicat d’être le premier en France à obtenir le certificat AFAQ 1000 NR ainsi que la norme AFNOR ISO 14001. L’annonce en a été faire le 11 décembre 2008.

Les évaluations réalisées par les organismes certificateurs ont mis en valeur la cohérence et la durée de la politique menée par le syndicat des eaux et de l’assainissement : l’AFAQ – AFNOR a souligné notamment que « le développement durable apparaît comme axe stratégique de l’action du SDEA depuis 15 ans.

L’intégration territoriale exemplaire et renforcée par la territorialisation des services et de l’action des élus » permet d’obtenir un très bon niveau de gouvernance. « La qualité du travail mené avec l’ensemble des parties intéressées et des partenaires institutionnels, dans le cadre d’un dialogue qualifié d’exemplaire et unanimement reconnu et la démarche d’éco-socio-conception des projets » sont également salués.

PDF - 105.5 ko
Le dossier de présentation des certifications du SDEA

impression

commentaires

1 Gestion publique (4) : la démarche exemplaire du Syndicat des eaux et de l’assainissement du Bas-Rhin

Je crains qu’il y ait une petite erreur : l’AFAQ 1000 NR n’est absoluement pas une certification c’est une méthode d’évaluation vendue par l’AFNOR pour les organisations qui n’ont pas lesm oyens d’évaluer seules leur démarche DD. C’est sur qu’il n’y a aucune chance que des grosses boites en fassent état un jour ... elles ont toutes leur propre outil d’évaluation de leur démarche DD.... Saluons quand même le fait qu’ils soient le premier sysndicat communal à avoir voulu être évalué.

poste par alex - 2009-02-19@20:32 - Répondre à ce message
2 Gestion publique (4) : la démarche exemplaire du Syndicat des eaux et de l’assainissement du Bas-Rhin

SAUR Sud-Ouest est donc une petite boite ;)

Sans vouloir critiquer le commentaire précédent, je ne sais pas si l’autocontrôle peut être tout de même aussi impartial qu’un auditeur comme l’AFAQ... je me trompe ?

Je pense qu’on évitera toutefois ce débat quand l’ISO26000 sera sortie (on peut toujours espérer).

poste par Feup - 2009-02-20@09:15 - Répondre à ce message
3 Gestion publique (4) : la démarche exemplaire du Syndicat des eaux et de l’assainissement du Bas-Rhin

Faux l’AFAQ 1000 est une offre commerciale et pas du tout une certification !

poste par Basile - 2009-02-20@16:35 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!