Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Forum officiel zéro, Forum alternatif J – 1
par Marc Laimé, 13 mars 2012

Un indigné de nos amis nous baille d’incroyables événements, évidemment passés sous silence par les gazettes, qu’après mûre réflexion, et nonobstant les (très compréhensibles) écarts de langage du susdit, nous nous devions de porter à la connaissance de nos lecteurs.

Acte 1 : "Sarko dégage"

La plupart des chefs d’Etat prévus au FME s’étant désistés, Sarkozy décide de ne pas inaugurer le FME.

Acte 2 : Les rats quittent le navire

Le président d’Eau Vive, membre de la Coalition Eau regroupant les ONGs partenaires du FME (L’espion qui venait du froid et lit les sondages, sauf le dernier – Note d’Eaux glacées), déclare dans Libération que "Le FME est illégitime, l’Eau doit être sous la responsabilité de l’ONU". Eau Vive a un budget annuel de 6,5 millions d’euros dont 4 millions de l’Etat et 2 millions des entreprises (dont Veolia et Suez) et son président est membre du conseil d’administration du Conseil Mondial de l’Eau qui organise le FME.

Acte 3 : les CRS porteurs d’eau du FME

Le jour de l’inauguration du FME par Fillon, une quarantaine de jeunes activistes (notamment du mouvement des Indignés), faisant une (gentille) flash mob devant la gare Saint Charles avec musique et pancartes, se font bloquer par 200 CRS. Des journalistes indépendants et des passants se font embarquer dans la foulée.

Acte 4 : gaspillage éhonté au parc Chanot

Le FME, qui avait préparé 3000 repas pour la journée d’inauguration, n’en a distribué que 1500. Un bref calcul montre que le coût d’un "congressiste" du FME avoisine les 10 000 euros ! Nous ne sommes pas ravis d’apprendre que L’Etat (c’est à dire le contribuable français), les agences de l’eau (c’est à dire les usagers de l’eau), la mairie de Marseille (une des villes les plus pauvres de France) ont mis la main au porte-monnaie pour faire ripailler des ectoplasmes qui ont compris depuis belle lurette qu’ils n’avaient rien à faire dans cette galère..

Acte 5 : en avant vers le FAME

Plus de 2000 personnes se sont inscrites en ligne pour le FAME qui démarre le 14 mars. Les gazettes qui présentent l’événement planétaire en faillite font systématiquement référence au FAME.