Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Et maintenant, l’âge de la maintenance ?
par Marc Laimé, 16 février 2022

Et si l’on donnait aux routes, aux ponts, aux objets et aux infrastructures qui s’usent des droits juridiques ? Une idée saugrenue ? Le magazine Usbek et Rica vient d’y consacrer un dossier.

« (…) Comme le rappelait Philippe Bihouix dans une interview au Figaro, au cours de l’histoire longue, "l’essentiel de l’activité intellectuelle des humains a consisté à reproduire exactement à l’identique ce que faisaient leurs ancêtres. L’homme est un coopérateur et un imitateur-né, bien avant d’être un innovateur". Pourtant, rien de moins naturel, de moins évident aujourd’hui que de ne pas consommer, et donc maintenir.

Pour y parvenir, le dossier d’Usbek et Rica paru en jenvier 2022 suggère une double révolution.

Juridique, d’abord : donner aux routes, aux ponts, aux objets et aux infrastructures qui s’usent des droits juridiques. Idée saugrenue ? Certains fleuves, certains éléments de la nature à travers le monde ont bien été reconnus comme personnalité juridique. Le but, s’agissant des infrastructures : autoriser des collectifs d’humains à plaider pour leur entretien et leur maintenance.

Dans le même temps, il s’agit de mener une autre révolution : celle-ci, organisationnelle.

En Suède, depuis 2017, une disposition fiscale permet de réduire de moitié le coût de l’embauche de personnel pour réparer un appareil. Le résultat est net : rien que pour l’électroménager, les réparations ont bondi de 16 % en 2020. Pourtant, une question demeure. Défendre le statuquo, l’état des choses, le on-ne-bouge-plus. Préserver vaille que vaille ce qui a été conçu par les générations passées ou par les fabricants d’hier. N’est-ce pas être réactionnaire ? A minima : conservateur ? (…) »

https://www.franceculture.fr/emissi...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!