Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Eau et cancer (suite et pas fin)
par Marc Laimé, 23 juin 2009

Le pavé qu’ont jeté dans la mare le docteur David Servan Schreiber et WWF en préconisant aux malades atteints de cancer de ne plus boire l’eau du robinet a déclenché un invraisemblable barouf. Veolia et la Lyonnaise des eaux sont en cellule de crise depuis mardi matin. Agacés de voir les embouteilleurs s’apprêter à tirer les marrons du feu, France Nature Environnement (FNE), le CNIID, Agir pour l’environnement et l’ACME-France vont diffuser dans quelques heures un communiqué de presse qui tacle sévèrement les embouteilleurs, épouvantables pollueurs et fournisseurs patentés de tonnes de plastique vouées à l’incinération, comme chacun sait…

Les journaux de France 2 et TF1, les radios, avant la presse qui va suivre…, au moins la question de la pollution de l’eau est-elle relancée. L’écueil qui se profile à vitesse grand V est toutefois de voir se reformer le front de « l’affaire Cristaline », avec distributeurs et embouteilleurs s’envoyant des noms d’oiseaux, chacun rameutant ses études et experts et jurant ses grands dieux que « moi, mon eau, elle est la plus bonne ! »

Lors même que le fond du débat renvoie à la catastrophique pollution des eaux brutes, que tant distributeurs qu’embouteilleurs « traitent » à grand renfort de technologies de plus en plus dispendieuses.

Une pollution dont chacun sait qu’elle trouve essentiellement sa source dans des pratiques agricoles désastreuses pour l’environnement.

Au vu de ce qui a précédé nous augurons hélas que l’essentiel risque fort d’être occulté sous les volées d’anathèmes qui vont s’entrecroiser.

Bon, pour l’heure le projet de communiqué de FNE, du CNIID, d’Agir pour l’environnement et de l’ACME-France reste mesuré.

On progresse.

PDF - 138.9 ko
Le communiqué de FNE-CNIID-Agir pour l’environnement

Lire aussi :

Cette eau qui n’est plus de l’eau

Planète sans visa, le blog de Fabrice Nicolino, 23 juin 2009.

Cancer et eau du robinet : tempête dans un verre d’eau

Doctissimo, 24 juin 2009.

Le dossier de C’durable info

26 juin 2009.

impression

commentaires

1 Eau et cancer (suite et pas fin)

Bonjour ,

effectivement, je crains aussi de voir se répéter le "dérapage" des assoces environnementales lors de "l’affaire Cristaline" , qui au détour de leur combat (tout à fait justifié) contre le carnage environnemental des bouteilles plastique s’étaient faites les portes-paroles du marketing-bizness des grands distributeurs d’eau en s’y laissant emporter un peu trop précipitamment ...

Au vu de ce qui risque de suivre entre les industriels de la distribution publique et les industriels des bouteilles ... j’ai quand-même envie de venir jouer les troubles-fête au milieu du jeu de quilles en rappelant qu’il existe aussi une autre alternative qui a tout son mérite : la potabilisation domestique de l’eau de pluie pour ceux qui en sont équipés ... !!

Je peux parler en connaissance de cause (et Marc le sait très bien), et en plus de ce qui a largement été démontré en Belgique par ex. depuis belle lurette, je peux maintenant démontrer (analyses à l’appui) ici en France tout le potentiel qualitatif de cette eau si largement et honteusement dénigrée par nos autorités sanitaires !!
(méconnaissance par manque d’études sérieuses et d’expérimentation représentatives !!)

Aussi, sachez que la consommation (avec potabilisation bien sur) de l’eau de pluie n’est absolument pas interdite en France (tous ceux qui prétendent le contraire feraient bien de lire un peu plus attentivement les textes !!), et que sa potabilisation domestique ne représente ni une fortune ni une usine à gaz !! (la majorité de ceux qui prétendent le contraire ne l’ont pas appliqué eux-mêmes !)

Je peux vous assurer que mon eau (de pluie) de conso est bien meilleure (point de vue santé) que la plupart des eaux du robinet de France, ainsi que de bon nombre d’eaux en bouteilles .. !!

Peu importe la critique .. ceci reste un fait ... que je me ferais un plaisir de démontrer (chez moi) à qui veut !!

Dernièrement, je partage entièrement le fait que la meilleure des solutions reste que tout-un-chacun se devrait de militer activement auprès des autorités municipales, départementales et régionales (ce que je fais aussi) pour réclamer une meilleure qualité d’eau brute et d’eau de distribution publique ... , mais en attendant un mieux plus acceptable pour notre santé ... les alternatives plus qualitatives ne peuvent être injustement balayées d’un revers de main !!

Cordialement
"Pierre L’écoleau"
www.ec-eau-logis.info

poste par L’écoleau - 2009-06-26@10:30 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!