Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FIGURES
EXCLUSIF : le (futur) gouvernement prépare une fusion-acquisition de Notre Dame des Landes par le Puy-du-Fou
par Marc Laimé, 8 mai 2017

Au terme d’une soirée électorale qui a retenu l’attention de toute la planète, Eaux glacées révèle en exclusivité le plan secret préparé depuis des mois par la garde rapprochée de Saint Emmanuel pour réconcilier (enfin !) les deux France, et ouvrir symboliquement la voie du grand apaisement qui va replacer la patrie de Saint-Louis à l’avant-scène du XXIème siècle.

A l’ère de la "post-vérité", nous précisons d’emblée pour les Décodeurs que cette exclusivité résulte d’une enquête "de terrain" que nous avons initiée il y a dix-huit mois, période durant laquelle nous avons sillonné la France au guidon de notre 350 Terrot, "effet Tesson" oblige, (voir notre offre de vente sur le Bon Coin), afin d’y rencontrer un échantillon représentatif des “Marcheurs”, dont nous avons traité les “datas” grâce à une licence de l’algorythme SAC2017 qu’ont bien voulu nous accorder quelques survivants de la bande à Pasqua, rencontrés au cours d’une autre enquête au long cours, (elle des plus sérieuse), dédiée à la SemOp du Siaap.

350 Terrot

Promotion spéciale lecteurs Eaux glacées : mise aux enchères à 95 000 dollars : avec sur le réservoir, un autographe de "Manu". Nous contacter.

(Nous remercions vivement notre sponsor Elf qui nous a permis de nous approvisionner en essence grâce à des bons gratuits sur son réseau durant dix-huit mois, ce que nous avons d’ores et déjà déclaré à la future Haute autorité de la moralisation de la vie publique en gestation, dont le mel nous a été communiqué par nos nouveaux amis marcheurs, ainsi qu’à la future plate-forme DATACOMGOUV appelée à régenter la communication apaisée qui va s’imposer dans la nouvelle ère qui s’ouvre).

Il appert donc que hier soir, et afin de préserver la confidentialité à laquelle nous nous étions engagé, nous avons dicrètement rejoint en aval de la rue de l’Abbé Groult, au guidon de notre 350 Terrot, ainsi qu’il en avait été convenu avec notre source, le ballet des deux roues qui allait rejoindre Le Louvre.

Sitôt fait nous rejoignimes notre interlocuteur, non sans ouïr avec l’ébahissement que vous imaginerez sans peine les déclarations que nous retransmettait le Motorola 1965 (acheté aux Domaines), arrimé sur notre porte-bagages.

Tournage de Mission impossible 24 dans les rues du XVème arrondissement

En Terrot à la poursuite de Pharaon

C’est ainsi que nous avons pu ouïr Mme Apolline de Malherbe (BFM-TV, La Chaîne présidentielle), en dépît du vacarme bi-ton dans lequel nous étions noyés :

" (...) Et bien Ruth, ici au Louvre il y a beaucoup de jeunes, les gens dansent, on dirait un peu la fête d’une école de commerce (...) "

Un peu plus tard, toujours sur BFM, le rastaquouère Corbière interpellait la mère fouettard d’un "Ruth" par trop familier. "Ruth Elkrief Monsieur Corbière", le reprenait-elle à la volée.

La même ensuite : "Je voudrais aussi dénoncer le fait que cette campagne a été marquée par des attaques indignes contre les journalistes, d’une violence insoutenable..."

Plus tard encore, Monsieur Jadot sur la traversée du Louvre, s’écriait : "Mais c’est ToutanMakhron le dernier pharaon !"

Nos dix-huit mois d’investigation auprès des Marcheurs, debout, assis, couchés, voire rampants (beaucoup), nous avaient déjà convaincus que nous avions bel et bien changé d’époque.

Du coup notre rendez-vous avec notre source revêtait à l’évidence une importance cruciale, tant la réhabilitation de la profession la plus détestée des Français (les journalistes, bien sur !), ressortit de l’urgence la plus absolue.

Nous avions convenu de nous retrouver dans un néo-"bouchon" (Voyez ce que je veux dire...), proche du Louvre, dans lequel X (alias Montgomery Burns) nous a déclaré ce qui suit :

Notre source

L’hologramme en micro caché de la source d’Eaux Glacées

« Dans la volonté d’apaisement qui est au cœur de notre projet, le Président va annoncer dans le courant de cet été le lancement du processus de fusion-acquisition de Notre Dame des Landes par le Puy-du-Fou.

Nous avons d’ores et déjà confié à cet effet un mandat conjoint à la banque Rotschild, à KPMG et aux Colibris.

L’idée est très simple, et symbolisera tout notre projet de réforme : allier la sécurité, l’économie, l’écologie et le vivre ensemble.

Le Puy du Fou, comme nous l’a confirmé Philippe de Villiers, cherche des relais de croissance.

La fusion va conduire à ce que NDDL devienne une filiale du Puy-du-Fou.

Au terme d’un processus de « dézadisation » (avec amour dixit Pharaon), qui va être confié à un consortium au sein duquel figureront l’Armée de Terre, Sens Commun, Naturalia, FNE et le WWF, ainsi que la mission Biodiversité de la CDC, il sera proposé aux "Zadistes" un processus de formation (initiation à l’éviter-réduire-compenser dispensée à Coëtquidan), au terme duquel ils seront agréés comme GO afin de présenter aux touristes chinois qui atterriront à l’aéroport tout le génie français dans le domaine du bio, des circuits courts, de l’éco-construction, autant de points forts de l’éco-bio-écologie à la française que le président présentera au World Eco Summit 2018 que nous préparons par ailleurs d’arrache pied avec Justin Trudeau, Mateo Renzi, Justin Bieber et les prochains gagnants de The Voice.

Sur le volet de la gouvernance nous avons approché Cécile Duflot, dans l’esprit de grande réconciliation qui est le nôtre, mais François de Rugy en a pris ombrage. A ce jour Ségolène Royal n’a pas encore formellement répondu à notre proposition de co-présider le futur "Institut de la Dézadisation", qui sera dirigé par le général Puga, mais nous ne perdons pas espoir, eu égard à sa déconvenue au PNUE.

Quoiqu’il en soit Yves Le Drian comme Stéphane Le Foll nous ont évidemment apporté tout leur soutien, et nous ne désespérons pas de convaincre Bruno (Retailleau)… »

(Extrait à paraître dans "Un ministre de l’intérieur lyonnais ne devrait pas dire ça", sous presse).

Les premières mesures de l’Hymne à la Joie éclatant à ce moment précis dans le haut-parleur de notre Motorola embarqué, notre source devant nous quitter, nous n’en saurons pas plus pour l’heure, et rendons donc l’antenne.

A vous Cognac-Jay.

Il ne sera pas dit que le freluquet Ruffin nous fera la nique sur les grands chantiers de ToutanMakhron ! Non mais !

ALERTE FUCK NIOUZE !

Communiqué Eaux Glacées : Eu égard à nos responsabilités éditoriales nous précisons aux sourds, malentendants et mauvais esprits insoumis (et leur Grand Schtroumpf grognon), que cette pochade nous a bien évidemment été inspirée par l’immortel Vialatte.

« En même temps », comme dirait Pharaon c’est quand même à cela que ça va ressembler. Vous voilà prévenus !

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!