Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
EUROFINS : fin de partie à Clermont-Ferrand
par Marc Laimé, 11 octobre 2013

La multinationale privée de l’analyse de la qualité des eaux, qui s’est substituée en l’espace de quelques années aux laboratoires publics français décimés par une scandaleuse décision de mise en concurrence édictée en 2006 par la LEMA vient de témoigner à nouveau de son impéritie, en conduisant à la faillite l’Institut Louise Blanquet de Clermont Ferrand.

Le laboratoire de prélèvements et de contrôle de la qualité des eaux de la région Auvergne, l’Institut Louise Blanquet (ILB) de Clermont Ferrand existe depuis une trentaine d’années. Il était dirigé par Mme Denise Pépin qui partira 
en 2004.

L’institut a ensuite été racheté avec l’ensemble des employés (une trentaine) par le groupe Eurofins en 2006.

Suivent plusieurs vagues de licenciement au fil
des années "pour des raisons économiques".

Eurofins initie une politique de sous-traitance, en fermant petit à petit plusieurs activités de l’Institut Louise
Blanquet (pesticides, physico-chimie, métaux ...), activités qui faisaient toute la force de proximité du laboratoire.

Le laboratoire compte encore 14 salariés, mais ne conservera à partir du
1er novembre prochain que l’activité « prélèvement » (COFRAC) du labo, soit 4 personnes.

Une énième vague de licenciement aura donc eu raison des
dernières activités analytiques de l’ILB.

L’activité bactériologie va être traitée à Saint Etienne par un ancien laboratoire IPL, lui aussi racheté par Eurofins, et nouvellement
appelé... Institut Louise Blanquet.

Vont dès lors se poser la question des délais d’analyses à respecter pour la bactério : comment un prélèvement effectué à 8h30 dans le
63 peut il arriver à Saint Etienne avant 16h00, la tournée d’un préleveur se terminant généralement vers 14h00 ?

Quid des conditions de travail des préleveurs ?
Est-il normal que l’employeur exige un quota de prélèvements à la journée au détriment de la qualité de ces derniers ?

Dans ce laboratoire de proximité où il ne fait plus bon travailler, seules demeurent la pression psychologique et l’impératif du rendement maximal.

Depuis très longuement endormis après avoir fait adopter dans la LEMA du 30 décembre 2006 la scandaleuse et désastreuse obligation de mise en concurrence des analyses de la qualité des eaux en France, qui a précipité la constitution d’un duopole délétère, les eau-ligarques de la DEB et du CGEDD viennent de se réveiller en plein cauchemar, et constatent, contraints et forcés, que leur dévotion au libéralisme outrancier a produit (après l’ONEMA) un nouveau désastre.

Et viennent d’appeler à une vigoureuse reprise en mains du secteur de l’analyse de la qualité des eaux par l’Etat.

A Clermont Ferrand il est déjà trop tard…

Lire aussi :

- La loi sur l’eau privatise les services publics (1)

http://www.eauxglacees.com/La-loi-s...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 9 octobre 2007

- Laboratoires publics d’analyse des eaux : la crise

http://www.eauxglacees.com/Laborato...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 22 septembre 2009

- Laboratoires publics d’analyse des eaux : le Val-de-Marne se mobilise

http://www.eauxglacees.com/Laborato...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 25 septembre 2009

- Le monopole caché du contrôle de la qualité des eaux du robinet

http://www.eauxglacees.com/Le-monop...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 23 février 2011

- Le deuxième laboratoire d’analyse des eaux français coulé par la concurrence

http://www.eauxglacees.com/Le-trois...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 24 février 2011

- Laboratoires publics d’analyse des eaux : le ministère de l’Agriculture balade les parlementaires

http://www.eauxglacees.com/Laborato...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 7 janvier 2013

- Le scandale Eurofins : le rapport de la DGS

http://www.eauxglacees.com/Le-scand...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 26 février 2013

- Eurofins : nouveau revers en Bretagne

http://www.eauxglacees.com/Eurofins...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 25 avril 2013

- Lorient : la vengeance d’Eurofins

http://www.eauxglacees.com/Lorient-...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 7 juin 2013

impression

commentaires

1 EUROFINS : fin de partie à Clermont-Ferrand

On peut être assez dubitatif sur une quelconque "reprise en main" (de façon générale, dans le petit monde de l’eau) quand on lit ce genre de chose : http://www.actu-environnement.com/a...

Sans parler de l’action des autres lobbys du milieu :
http://www.cinov.fr/federation/cach...

On n’est pas prêt de voir une réelle expertise publique dans le domaine de l’eau voir le jour...
Qu’il est loin le temps où le PS publiait ça :http://www.parti-socialiste.fr/arti...

poste par Stormovik - 2013-10-12@14:12 - Répondre à ce message
2 EUROFINS : fin de partie à Clermont-Ferrand

Et pendant ce temps, nous "petits professionnels, bureaux d’études, hydrogéologues...ARS" attendons les résultats des analyses réglementaires pour terminer nos dossiers de protection de captages ou d’études hydrogéologiques, ce qui retardent nos facturations et les travaux des municipalités... Les ARS sont prises en otage et nous avec !

poste par MONTORIER - 2013-10-16@14:42 - Répondre à ce message
3 EUROFINS : fin de partie à Clermont-Ferrand

Un beau gachis ! Melle Pépin doit se retourner dans sa tombe...

poste par water63 - 2013-11-4@09:44 - Répondre à ce message
4 EUROFINS : fin de partie à Clermont-Ferrand

Un grand bravo à Mr Lasserre pour avoir coulé ce merveilleux laboratoire, et un grand bravo à l’ARS 63 pour son laxisme

poste par La beulette - 2013-12-30@13:16 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!