Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Données publiques sur l’eau : la tragédie rejouée en farce
par Marc Laimé, 5 juin 2014

L’Onema et Etalab organisent le premier « Hackathon » autour des données publiques sur l’eau le lundi 16 juin 2014 à Bercy de 9h30 à 18h00. Les festivités s’adressent principalement aux « développeurs, infographistes, journalistes, ainsi qu’aux professionnels du domaine de l’eau … mais aussi à toutes les bonnes volontés intéressées par l’ouverture des données… » nous baille l’Onema…

« Venez avec votre ordinateur. Nous vous proposerons tables, chaises, accès wifi, boisson et nourriture, ainsi bien sûr que l’accès aux données et aux dictionnaires de données. »

- Planning

10h : Présentation rapide des données sur l’eau et des sites d’accès

Hacka, j’adore le "rapide" !

10h30 : Proposition des projets aux participants

Des fois qu’ils ne fassent pas ce qu’on leur dit de faire, on sait jamais !

10h45 : Répartition des participants par équipes

11h : On rentre dans le vif du sujet

Déjeuner : Paniers repas ; sera proposé à cette occasion deux présentations rapides de cas d’utilisation par leurs développeurs

Sors de ce corps Lallement !

17h : Restitution des travaux des différentes équipes et mise en ligne des résultats

17 h 45 : propositions de suites à donner

Inviter la DG environnement, ils vont adorer !

18h ou plus : Fin des festivités »

- Les festivités

Rappel 1

- Le rapport de la Cour des comptes rendu public le 12 février 2013 a révélé un scandale sans précédent à l’Onema.

- L’engagement public de Delphine Batho de diligenter un audit indépendant sur le système français de production de données publiques sur l’eau a été foulé aux pieds par le lobby de l’eau.

- Le « Groupe opérationnel Levraut » qui a longuement auditionné une quinzaine de membres de l’Onema, et a parfaitement mesuré l’ampleur de la catastrophe, a botté en touche en suggérant la réalisation d’un audit sur… les labos privés qui réalisent des analyses !

- Toute hypothèse de réforme de la politique de l’eau, pourtant au menu de la Modernisation de l’Action publique, initiée le 18 décembre 2012 par Jean-Marc Ayrault a définitivement été enterrée en mois de trois mois, d’octobre à décembre 2013.

- C’est bien évidemment une énième délibération fantoche du CNE, dont les deux Vice-présidents multicasquettes écrivaient à la Cour des comptes que tout allait bien à l’Onema qui a permis cette nouvelle arnaque.

- Alors que l’ensemble du système de production de données publiques sur l’eau français, le SIE, est vérolé de A à Z, l’Onema, le CNE et Etalab organisent une sauterie pour geeks

- A l’issue de l’opération, cette agitation grotesque sera ensuite pieusement consignée dans le "Contrat d’objectifs", aux fins d’établir que tout va pour le mieux, en toute transparence, dans le monde merveilleux des données...

Rappel 2

« Les hommes font leur propre histoire, mais ils ne la font pas de toutes pièces, dans des circonstances qu’ils auraient eux-mêmes choisies, mais dans des circonstances qu’ils trouvent immédiatement préétablies, données et héritées. »

« Hegel remarque quelque part que tous les grands faits et les grands personnages de l’histoire universelle adviennent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. »

Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte

Karl Marx.

Lire aussi :

- Premier Hackaton sur l’eau, grosse déception

Caroline Kim, 20 juin 2014

impression

commentaires

1 Données publiques sur l’eau : la tragédie rejouée en farce

"Mieux vaut en rire que de s’en foutre !" (Didier Super)

poste par X - 2014-06-5@11:51 - Répondre à ce message
2 Données publiques sur l’eau : la tragédie rejouée en farce

Bonjour !

Et bien alors, on ne vous à pas vu au Hackathon !?

C’était pourtant l’occasion de nous faire part de vos (nombreuses) critiques sur la gestion de données de l’eau en France, pour nous aider à améliorer ce sac de nœud qu’est le SIE.

poste par X - 2014-06-18@13:00 - Répondre à ce message
3 Données publiques sur l’eau : la tragédie rejouée en farce

Le fond du problème c’est que l’on ne peut "améliorer" le SIE, ledit système étant vérolé de A à Z, et sauf à en prendre acte et à reconstruire le bastringue de A à Z, on va continuer à faire semblant avec ce type de conneries débiles :-)

poste par Marc Laimé - 2014-06-18@13:18 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!