Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Coupures d’électricité cet hiver : un risque majeur pour les installations d’eau et d’assainissement
par Marc Laimé, 12 octobre 2022

L’hiver prochain verra peut-être le pays, pour la première fois depuis des décennies, touché par des coupures d’électricité et de gaz. Les conséquences de celles-ci sur les installations d’eau et d’assainissement pourraient être graves, alerte la FNCCR, qui demande que ces installations soient classées prioritaires.

« Aussi étonnant que cela puisse paraître, les installations de potabilisation de l’eau et d’assainissement ne font pas partie des industries « prioritaires » en cas de délestage du réseau électrique. C’est un arrêté du 5 juillet 1990 qui fixe les règles : il y est indiqué qu’en cas de délestage, « la satisfaction des besoins essentiels de la nation est assurée par le maintien d’un service prioritaire », qui comprend : les hôpitaux, cliniques et laboratoires « qui ne sauraient souffrir d’interruption dans leur fonctionnement sans mettre en danger des vies humaines », les installations de signalisation et d’éclairage de la voie publique et, enfin, les « installations industrielles qui ne sauraient souffrir, sans subir de dommages, d’interruption dans leur fonctionnement, particulièrement celles d’entre elles qui intéressent la défense nationale ». L’arrêté précise également que « des listes supplémentaires d’usagers » peuvent être établies par les préfets, « en tant que de besoin » (... )

Lire la suite :

https://www.maire-info.com/crise-en...’electricite-cet-hiver-un-risque-majeur-pour-les-installations-d’eau-et-d’assainissement%C2%A0-article-26726

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!