Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Comment utiliser l’eau de pluie à l’intérieur des bâtiments ?
par Marc Laimé, 28 octobre 2009

Les industriels français de l’eau de pluie (IFEP) viennent de rendre publique une plaquette dédiée aux systèmes d’utilisation de l’eau de pluie dans le bâtiment, qui définit, à l’attention des installateurs les règles et bonnes pratiques de mise en œuvre.

Cette plaquette a été réalisée à la demande du ministère de l’Ecologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, et du ministère de la Santé et des Sports, par un groupe de travail constitué d’institutionnels, de représentants de professionnels et d’experts, animé par le CSTB.

Se voulant « un trait d’union entre les différents acteurs de la récupération de l’eau de pluie », le document présente sous forme synthétique les informations nécessaires à l’exécution des travaux de récupération de l’eau de pluie, dans le respect des nouvelles dispositions réglementaires.

Il donne les recommandations essentielles de conception, de mise en œuvre, de surveillance et d’entretien pour des installations en toute sécurité.

Une réunion de présentation organisée le lundi 30 novembre 2009 de 14h30 à 17h00 à la CAPEB (2 rue Béranger, 75003 Paris, (métro République), sera l’occasion pour les ministères de l’Ecologie et de la Santé de faire un point sur l’utilisation de l’eau de pluie, et pour le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) d’en présenter le contenu. La demi-journée sera clôturée par une table ronde entre les différents contributeurs de la plaquette, dont l’IFEP.

IFEP

PDF - 1.7 Mo
La plaquette de l’IFEP

Voir aussi une critique très argumentée du contenu de cette plaquette.

impression

commentaires

1 Comment utiliser l’eau de pluie à l’intérieur des bâtiments ?

J’adore l’hypocrisie ambiante, surtout de ce gouvernement, a faire un "grenelle de l’environnement" d’encourager les gens a economiser electricité, gaz et carburants par tout les moyens, surtout des taxes (carbone nottament) et de l’autre de mettre des batons dans les roues a tout ce qui pourrait occasionner une chute des revenus de societés comme véolia ou Suez...

A la lumiere de ce que je lit ici et là, je pense qu’un futur Bras de Fer va opposer ces societés a l’état ou aux collectivités locales. Pourquoi ? tout simplement parce que l’etat et les collectivités sont en train de se rendre compte que l’eau est devenu une source de revenu plutôt foisonnante, et l’etat (qui cherche toujours un moyen de gagner plus d’argent, sans travailler plus, mais le gaspillant toujours avec un zele extraordinnaire) ne saurait se passer d’une telle source de revenu a l’avenir. Même en reduisant de 25 % voire 40 % le prix de l’eau, le gain serait, je pense, non négligeable pour les collectivités locales, d’autant qu’un certains nombres de charges ont été transferées aux Conseils Généraux et Regionaux il y a peu.

Cela plus l’image dégradée des grandes societé de l’eau aupres du grand public (image qu’une emission comme O=M6 ne saurait certainement pas redorer, loin de là même), les conflits autour des ANC...

A ce propos j’ai eu la joie de voir a quel point Véolia envirronement se fou du client, ANC installée en Octobre, pas moyens d’avoir un rendez-vous de controle de conformité a la mise en oeuvre... apres plusieurs coup de fil j’ai laissé tomber.
Et je fais quoi moi maintenant ?

poste par Fishdrake - 2009-11-10@11:09 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!