Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Comment la Coalition Eau et le MAE ont coulé Veolia et Suez
par Marc Laimé, 15 novembre 2011

Bon si vous pensez que la mondialisation c’est rien qu’un complot de Goldman Sachs, et que la mobilisation « citoyenne » va ébranler les colonnes du Temple et faire trembler le Veau d’or (bio), avec force circuits courts et AMAP (et du sable dans les puits de gaz de schiste), vaudrait peut-être mieux pas trop vous attarder. Enfin on vous aura prévenus.

Voilà-t-y pas que « sur la route du Fame », avec nos zamis des Docks, de Martigues et d’ailleurs, on commençait à se demander, hors la détestation de Vauzelle pour Guérini, pourquoi donc la sacro-sainte Fondation s’acoquinait avec la Coalition Eau, l’Effet Papillon, Eau Vive et autres pinrahas, astucieuses chevilles ouvrières qui oeuvrent désormais au grand jour à l’élaboration d’un dialogue (constructif, genre Bouygues et Eiffage), avec l’Empire du mal du parc Chanot, sis, ce qui ne gâche rien à vol d’oiseau des Baumettes.

Béotiens que nous étions !

Le colonel Chabert et le camarade Emmanuel, Léopold Trepper à côté c’est Babar !

Il nous revient en effet, et dommage que la saison des prix soit achevée, que ladite Coalition Eau avait mis à jour dans un rapport longtemps tenu secret (par Kroutchev) que l’APD eau et assainissement française servait rien qu’aux conquêtes de marchés export de Veolia et Suez, entre autres vers la Chine, qui pesait rien moins que 30% des FASEP-subventions !

C’est ici que les Athéniens s’atteignirent, et que nos conciliabules nocturnes avec des envoyés très spéciaux (spécieux je ne sais pas) du Fleuve Jaune, nous permettent de vous révéler l’incroyable vérité : tout cela n’a servi à rien !

Tant pis pour les Maliens ! Et pour la Coalition Eau !

Et dire qu’on ne peut même pas leur envoyer la canonnière Clémenceau aux Chinois !

Diable, me direz-vous, qu’est-ce à dire ?

Les carottes (bio) sont cuites !

Je dirai même plus « les carottes bio sont cuites ! »

Ca ne vous rappelle rien…

Tatatatatata…

Ici Londres :

« Les 5 leaders mondiaux de l’eau qui ont historiquement dominé le marché mondial de l’eau perdent leurs marchés au profit d’entreprises locales.

Pour mettre cela en perspective, en 2001 près de 73% des marchés de l’eau privatisés éteint contrôlés par les 5 géants mondiaux, au premier rang desquels Veolia Eau et Suez Environnement, mais en 2011 on estime qu’ils ont perdu 31% de parts de marché au profit d’acteurs locaux qui se les partagent avidement.

La croissance de l’activité et le développement d’entreprises régionales en Chine sont en grande partie à l’origine de cette évolution, avec cinq entreprises qui desservent déjà plus de 15 millions d’usagers.

C’est ce qui ressort de la 13ème édition du Pinson Masons Water Yearbook, qui présente un focus annuel détaillé de l’industrie de l’eau. Pour le Dr David Owen, auteur du rapport, le secteur évolue clairement d’un modèle international à un modèle local. »

Le camarade Frérot a du souci à se faire pour son prochain « roadshow » du 6 décembre…

Mais rendons ce qui leur revient au colonel Chabert et au camarade Emmanuel.

Lointains descendants de l’Orchestre Rouge, c’est donc la publication ciblée du rapport secret de la Coalition, (qu’Eaux glacées a pu consulter, comme on dit au Monde et à Libération), qui a permis au glorieux PC chinois de dénoncer les manœuvres occultes des tigres de papier impérialistes Veolia et Suez.

Longue vie au camarade Chabert et à frère Emmanuel !

Nous concevons désormais qu’à eux seuls ils parviendront sans peine à terrasser les vipères lubriques transnationales et leurs odieux suppôts, en tenant force « side-events » jusque dans les fourgons de l’ennemi !

En avant pour la Longue marche du FAME !

Vive la Coalition, Vive la Fondation, Mort aux Infidèles !

IN ENGLISH :

« Privatisation goes local in global water market

LONDON, England, Nov. 9, 2011 — The world’s top five water companies who have historically dominated the international water sector are losing their market share to regional firms.

To put this into perspective, in 2001 around 73% of the private water market was taken by the "big five", including Veolia Water and Suez Environnement, but in 2011 this is estimated to have decreased to 31%, with local players eating up market share.

Increased activity and development of regional utilities in China is partly responsible for the move, with five Chinese companies now serving more than 15 million people.

This is according to the new 13th edition of the Pinsent Masons Water Yearbook, providing a detailed annual snapshot of the global water industry.

Dr David Owen, author of the report and managing director of Envisager, emphasised the sector is moving from the "international model to the local model".

- Privatisation goes local in global water market.

impression

commentaires

1 Comment la Coalition Eau et le MAE ont coulé Veolia et Suez

Dans le manque de transparence, il est bien connu que l’APD française ciblait les intérêts de ses majors chéries dans l’eau/assainissement*, mais on apprend que les Chimpanzés de Côte d’Ivoire ont aussi reçu une grosse part... sans reporting approprié de l’AFD. Les Chimpanzés sont peut être apparentés à la Licorne ? Comme pour l’eau, question d’habillage (en treillis ?) de l’APD.
http://www.publishwhatyoufund.org/n...
PRESS RELEASE : Aid donors criticised for lack of transparency (November 15, 2011)

(*) http://www.coordinationsud.org/docu...

poste par Luigi34 - 2011-11-19@18:30 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!