Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Comment financer le renouvellement des réseaux d’eau potable ?
par Marc Laimé, 25 janvier 2011

Insuffisant depuis des lustres, le financement des infrastructures d’eau potable va peser de plus en plus fortement sur le prix de l’eau à l’horizon des toutes prochaines années. Les collectivités récalcitrantes pourront même se voir appliquer un doublement de la redevance, comme l’a récemment précisé le MEDDTL à la question posée par un parlementaire…

La question de M. Dino Cimieri, député (UMP) de la Loire, publiée au JO le 14 septembre 2010 :

« M. Dino Cinieri interroge M. le ministre d’État, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, sur le retard pris dans le renouvellement des réseaux d’eau potable. Il lui demande, en conséquence, si un programme d’aide à l’investissement est programmé afin d’aider les collectivités. »

La réponse du MEDDTL, publiée au JO le 11 janvier 2011 :

« Le renouvellement des réseaux et installations d’eau potable doit être pris en compte par les collectivités lors de la réalisation de leur programme pluriannuel d’intervention et intégré dans le calcul du prix de l’eau. C’est pourquoi les agences de l’eau ne financent pas actuellement ce type d’opération, hormis l’agence de l’eau Rhin-Meuse dans des cas particuliers. L’article 161 de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement rend obligatoire, pour le maître d’ouvrage, la réalisation d’un descriptif détaillé de ses réseaux d’alimentation en eau potable avant la fin de l’année 2013. Ce descriptif pourra donner lieu à un éventuel doublement de la redevance lorsque le descriptif ou le plan d’action n’est pas effectué, ou lorsque le taux de perte en eau du réseau de la collectivité reste supérieur à un taux de référence qui sera fixé par décret. Les évolutions introduites par cet article doivent permettre une avancée significative, tant sur le plan de l’aide à la décision pour l’établissement du programme pluriannuel d’intervention des collectivités que sur l’efficacité des réseaux. Elles contribueront ainsi à un entretien durable de ces structures. Le décret d’application de l’article 161 est en cours de rédaction ainsi que les différents guides d’accompagnement associés. Dans ce contexte, la question de la modification du soutien pouvant être apporté par les agences de l’eau sur le domaine de l’eau potable en général sera abordée lors de la préparation des 10es programmes des agences de l’eau (2013-2018). »

Voir le site de l’Assemblée nationale

impression

commentaires

1 Comment financer le renouvellement des réseaux d’eau potable ?

Bonjour,

1. Question : comment financer le renouvellement des réseaux AEP ?

2. Axiome, principe : l’argent de l’eau doit servir à l’eau. Le financement de l’eau doit être assuré par l’eau.

3. Réponse : 2 = 1

4. Conclusion : Vouloir baisser le prix de l’eau, n’est-ce pas là une erreur ? (et ce ne serait d’ailleurs pas la seule raison)

A moins de faire supporter le coût de l’eau par le prix du pain ou des patates ?

Plus sérieusement, nos réseaux atteignent aujourd’hui des âges respectables et, plus grave, ceux qui sont mis hors de service pour ancienneté sont souvent plus résistants que certains plus récents. Je m’explique : par exemple une conduite de 1900 est bien plus épaisse qu’une conduite de 1950. (à partir de 1970 à 1980 selon les endroits, on a compensé au moins partiellement par une meilleure technologie). Et donc, lorsqu’on aura commencé à épuiser les renouvellements des conduites les plus anciennes, on risque d’avoir une explosion des besoins, en découvrant l’ampleur des renouvellements nécessaires, depuis la guerre de 40 jusqu’à 1980 environ... Comme ça... pfff... tout d’un coup... Bref, on pourrait s’autoriser à penser dans les milieux autorisés à le faire, que ce n’est encore rien pour le moment, et que ce que l’on semble découvrir aujourd’hui pourrait s’avérer bien mineur par rapport à ce qu’on verra demain. Inquiétant non ?

Mais rassurez-vous, Veolia répondra présent ;)

poste par acf78 - 2011-01-25@16:25 - Répondre à ce message
2 Comment financer le renouvellement des réseaux d’eau potable ?

Il va y avoir en effet du boulot sur le renouvellement.

En plus des soucis financiers, les astreintes techniques pour la moindre ouverture de route sont de plus en plus mal vécues par les riverains...

@ACF78 : vous posez comme axiome ce que d’aucuns souhaiteraient voir transformé en débat. Ce serait d’ailleurs un bon débat mais qui a une portée bien plus large que ce blog ou le service public de l’eau ^^

poste par Feup - 2011-01-26@09:16 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!