Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Assainissement non collectif (78) : le combat victorieux d’un usager du Pas-de-Calais
par Marc Laimé, 26 octobre 2009

A l’instar d’innombrables usagers de l’ANC, Jean-Marie Beck, habitant de Divion dans le Pas-de-Calais s’est engagé depuis des années dans un véritable bras de fer avec les responsables de l’assainissement de sa communauté de communes, et contre Veolia, leur délégataire, qui ont littéralement fait n’importe quoi, et notamment facturé un service qui n’était pas rendu. La décision de justice, qui a condamné ces errements, pourra être utile à des usagers confrontés aux mêmes avanies…

Quatre années de combat obstiné pour obtenir justice, il faut être aussi patient qu’obstiné… Notre homme l’est à l’évidence, comme en témoignent les courriers ci-après.

Mais au-delà de l’anecdote, cette affaire témoigne bien qu’en dépit des lénifiantes déclarations officielles, l’ANC semble durablement ensablé dans des difficultés sans nom.

Comme l’idée de fondre l’ANC et l’assainissement collectif dans un service unique, manière de sortir de l’embarras, semble monter en puissance dans la période, autant dire que nous ne sommes pas au bout de nos peines…

Voir ci-après les courriers successifs témoignant du combat, victorieux, conduit par M. Jean-Marie Beck, dont nous saluons la détermination.

PDF - 251.1 ko
Lettre aux élus et responsables de l’eau 07-11-05
PDF - 729.8 ko
Jugement du 23-05-06
Word - 31 ko
Courriers du 20-03-08
Word - 83.5 ko
Lettre de réclamation du trop perçu 27-07-09

Le dossier de l’ANC

impression

commentaires

1 Assainissement non collectif (78) : le combat victorieux d’un usager du Pas-de-Calais

BONJOUR
tout frais débarqué dans les problèmes créés par le spanc et ses controles payants(création d’une assos en décembre 2009).Je m’aperçois qu’il existe de nombreuses associations et collectifs depuis longtemps,et que les problèmes sont toujours les memes.Il semblerait que les gens d’en bas ne soient vraiment pas écoutés.
Puisque les lois sont votées par nos(trop cher) députés,il serait peut etre temps de leur dire qu’ils continuent à voter celles qui leurs attribuent des retraites mirobolantes ou des amnisties pour leurs magouilles et qu’ils nous laissent nous occuper de l’environnement.On n’a pas attendu leurs controles et leurs racket pour faire des installations aux normes.
Il est peut etre temps aussi de dire à nos élus municipaux et intercommunaux, ces beni oui-oui, qu’ils sont élus pour nous représenter et nous défendre de ces lois stupides,et pas seulement dire "amen" aux commandements venus d’en haut.
Tant qu’on ne touche pas à leur "trésor" tout va bien.Par contre la suppression de la taxe professionnelle les a réveillés,pensez vous avec quel argent vont-ils se construirent des mairies ou des maisons intercommunales de haut rang.
La solution pour les faire rentrer dans le droit chemin sera surement d’aller faire un tour à la campagne à chaque journée d’élection plutot que d’aller voter.Vous verrez la nature est surement plus belle que leurs bureaux de vote,et en plus pas si polluée qu’ils veulent nous le faire croire ou du moins pas par nous

site :http://stephane1963.unblog.fr

poste par la fouine - 2009-12-30@19:41 - Répondre à ce message
2 Assainissement non collectif (78) : le combat victorieux d’un usager du Pas-de-Calais

BONJOUR, nous avons un point en commun : le SPANC et ses coûts injustifiés. Mais il y a une autre facon de réagir face à un problème que d’aller à la campagne. Apres avoir appelé à ne pas accepter les controles-diagnostics à un tarif exorbitant je me suis decidé à passer par les urnes (une autre campagne), à sieger au syndicat des eaux, et à faire passer la gestion de NOTRE spanc en régie : Conséquence : 40% de baisse de la redevance usager dès le depart, malgré l’étonnante très forte opposition des administratifs du syndicats des eaux et une relative bienveillance de mes collègues nouveaux élus ...
Il n’y a pas de mystère : Un système est fait PAR et donc POUR CEUX QUI EN PROFITENT... A nous donc de choisir...

poste par pilter - 2009-12-31@12:39 - Répondre à ce message
3 Assainissement non collectif (78) : le combat victorieux d’un usager du Pas-de-Calais

bonjour. effectivement passer par les urnes reste une autre solution,encore faut-il en avoir les compétences.quand vous dite"un système est fait par et pour ceux qui en profitent" je suis tout à fait d’accord,et c’est ce que je reproche à de nombreux élus c’est de ne pas faire le système mais de le subir.
Au dire du président de la com.com ou j’habite, d’après une énième étude onéreuse, le prix de revient d’un controle-diagnostic serait beaucoup plus
élevé en régie qu’en privé(embauche d’un technicien,
frais de voiture,etc.).comment expliquer ceci ?alors qu’il y a 2500 controles à effectuer.

poste par la fouine - 2009-12-31@17:19 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!