Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Assainissement non collectif (63) : noyée sous les plaintes, la CLCV crée une coordination nationale…
par Marc Laimé, 27 mai 2009

C’était à prévoir. A l’égal de l’UFC-Que Choisir, à qui elle aura ici damé le pion, la Confédération du Logement et du Cadre de Vie (CLCV), l’une des deux grandes associations nationales de défense des consommateurs, commençait à être débordée par les plaintes des milliers de particuliers qui la saisissent d’un litige relatif à l’ANC. Combien de temps encore le MEEDDAT va-t-il pouvoir rester sourd à pareille illustration d’un « malaise » qui touche 5 millions et demi de foyers français ? Faut-il rappeler qu’il s’agit aussi du double d’électeurs ? Tiens, on ne l’avait pas encore faite celle-là ! On va voir si l’argument porte ...

Comme nous le répétons jusqu’à plus soif depuis un an et demi, ce qui coince de plus en plus, c’est le montant des redevances de contrôle des installations et « l’attitude de certains Spanc, qui obligent à réaliser des travaux pouvant atteindre 10.000 €, alors même que le risque sanitaire et/ou environnemental n’est pas avéré », assure l’association dans un communiqué en date du 25 mai 2009.

La nouvelle coordination nationale vise à fédérer les nombreuses associations locales qui se constituent pour régler ces litiges, mieux informer les usagers de leurs droits et travailler avec les pouvoirs publics pour clarifier et encadrer les missions des SPANC. (Bon courage !)

5 millions de foyers sont équipés d’un système d’assainissement individuel devant être contrôlé par les Spanc d’ici 2012, rappelle la CLCV.

A la réflexion nous avons manqué d’audace, une liste « ANC » aurait fait un carton aux Européennes, renversant cul par dessus-tête sondages, pronostics et autres supputations sur l’avenir du Béarnais ! Damned, encore raté…

Le dossier de l’ANC

impression

commentaires

1 Assainissement non collectif (63) : noyée sous les plaintes, la CLCV crée une coordination nationale…

Bonjour ,

Sachant ce que représente la CLCV , comment est-il possible d’entendre Mr St. Bernhard dire sur France Info (6 novembre 09) qu’un particulier propriétaire "ne peut pas s’opposer au contrôle ANC" ... ?? !!!

ça devient grave .... !

Cordialement

poste par L’écoleau - 2009-11-10@08:24 - Répondre à ce message
2 Assainissement non collectif (63) : noyée sous les plaintes, la CLCV crée une coordination nationale…

Adhérent de la CLCV et membre d’un collectif d’usagers, je regrette que son juriste n’ai pas daigné nous donner des pistes juridiques pour aider les usagers à lutter et résister tout de suite aux SPANC en exploitant les failles réglementaires, ce que nous avons finalement fait sans la CLCV.
Depuis 4 ans ou plus, les SPANC ont eu le temps d’intimider les gens et pour certains de faire appliquer une reglementation innacceptable. La CLCV ne vise dans cette affaire qu’a gagner des adhérents et les petites associations anti SPANC vont lui en amener des cohortes, mais il ne s’agit pas d’atténuer ou de négocier mais de refaire la reglementation, j’exprime donc mon septicisme et ma prudence sur l’efficacité d’une coordination dirigée par la CLCV dont l’appareil n’écoute que lui même.

poste par fred79 - 2010-06-8@09:04 - Répondre à ce message
3 Assainissement non collectif (63) : noyée sous les plaintes, la CLCV crée une coordination nationale…

Bonjour.

Je me permets d’en ajouter une petite couche. Je viens de relire les 10 revendications de la CLCV relativement à l’ANC et à leur pseudo-coordination. Je suis consterné devant, d’une part le flou général qui domine ("on demande", "lever le pieds",...), le manque apparent de connaissance technique (exemple : comment imaginer tirer des conclusions sur la qualité des équipements par de simples analyses en rivière où les eaux sont diluées et qui n’informent en rien sur une fuite potentielle !!) voire sur l’apparent méconnaissance du fonctionnement des institutions (ils sont étonné de la proposition de SAU alors qu’un lobbying et un travail de qualité aurait du les tenir informé !)

Comme Fred 79, je constate un défaut entre les annonces et les faits. En réalité, il semble qu’il s’agisse bien d’une opération de récolte d’adhérents. il faudrait se réveiller et travailler entre toutes les associations d’usagers, au sein d’un vrai collectif.

Nous nous proposons de faire ce travail avec vous. Rendez-vous sur : http://conso-responsable.over-blog....

A bientôt

Conso-responsable

poste par conso-responsable - 2010-08-13@09:03 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!